A sample text widget

Etiam pulvinar consectetur dolor sed malesuada. Ut convallis euismod dolor nec pretium. Nunc ut tristique massa.

Nam sodales mi vitae dolor ullamcorper et vulputate enim accumsan. Morbi orci magna, tincidunt vitae molestie nec, molestie at mi. Nulla nulla lorem, suscipit in posuere in, interdum non magna.

Tyler The Creator

This post is also available in: Anglais

Wolf

(2013, Odd Future Records) USA, California

Tyler The Creator - Wolf

Troisième album de Tyler The Creator et toujours une bonne surprise.

Dès les premiers titres arrive la voix signature de Tyler et son flow très reconnaissable, ainsi que son goût pour les provocations.

Le tout sur toujours le même type de prods bancales, avec ces synthés étranges que j’aime beaucoup comme dans Jamba.

Cowboy et Rusty sont deux titres très réussis sur cet album, plus lents, mais avec une prod et un flow très cinématographique, bravo !

J’aime bien la vitesse du flow sur son single Domo23 (et le « No no too soon ») et son clip marrant http://www.youtube.com/watch?v=o4OD3IHs5jU

La prod et les voix et flows de Tamale sont vraiment originales et réussies.

Le coffret Deluxe est superbe avec pleins de goodies et avec cet artwork très réussi ! Le personnage dessiné sur le disque est le même que sur Goblin a la différence qu’au lieu de tirer la tronche il sourit.

Un bon album.

===============

COUP DE COEUR : MY TOP 5

===============

1. Cowboy
2. Domo23
3. Jamba
4. Rusty
5. Tamale

================

Goblin

(2011, XL Recordings) USA, California

Tyler The Creator - Goblin

Deuxième album par Tyler The Creator.

En fait je suis vraiment bluffé qu’on puisse amener à un tel niveau de popularité une musique qui est plutôt expérimentale au niveau des prods et avec des paroles qui amènent l’auditeur dans des univers très sombres et crus.

Tyler est jeune et très talentueux, il suffit de l’écouter planter son décor dans le premier titre Goblin.

Mon morceau préféré sur cet album est l’excellent Radicals où j’adore autant la prod, le rythme et le flow.

Vous ne pouvez pas passer à côté du superbe clip de Yonkers, très réussi : http://www.youtube.com/watch?v=XSbZidsgMfw

J’aime bien la prod et cette couche de synthés dans Sandwitches.

La chanson romantique Her est vraiment amusante surtout au regard des titres qui l’entourent. Ce titre est dans la veine de ses chansons très cinématographiques.

« I’m Dracula bitch », il fallait y penser et Tyler l’a fait dans Transylvania.

J’ai acheté la version collector avec un second disque qui contient 3 titres, j’aime beaucoup le premier Burger et ses synthés.

Un Must-Have-Dans-Ta-Collec.

===============

COUP DE COEUR : MY TOP 5

===============

1. Radicals
2. Yonkers
3. Sandwitches
3. Her
5. Transylvania
6. Burger

===============

Bastard

(2009, D.I.Y.) USA, California

Tyler The Creator - Bastard

J’ai découvert Tyler The Creator avec l’excellent titre Bastard.

Je veux dire « This is what the devil plays before he goes to sleep
Some food for thought, this food for death, go ahead and fucking eat
My father’s dead, well I don’t know, we’ll never fucking meet » : C’est l’oeuvre d’un génie.

L’idée du piano et le concept de l’album comme séance de thérapie c’est super.

Sa voix est impressionnante (surtout qu’il n’a que 18 ans sur ce disque !).

On enchaine avec Seven où le flow et la prod sont réussis.

J’aime beaucoup la prod dans Parade ca me fait penser à un titre du label Anticon.

Slow It Down et French! ont une super prod également et le passage de Tyler à 1:23 dans Slow It Down tue le futur.

J’espère qu’il pressera cet album un jour.

Excellent.

===============

COUP DE COEUR : MY TOP 5

===============

1. Bastard
2. Parade
3. Slow It Down
4. Seven
5. French!

http://www.myspace.com/tylerthecreator

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A sample text widget

Etiam pulvinar consectetur dolor sed malesuada. Ut convallis euismod dolor nec pretium. Nunc ut tristique massa.

Nam sodales mi vitae dolor ullamcorper et vulputate enim accumsan. Morbi orci magna, tincidunt vitae molestie nec, molestie at mi. Nulla nulla lorem, suscipit in posuere in, interdum non magna.