Pick-A-Review

Cast Spells - Good Old War Split Ep Gravenhurst - Flashlight Seasons Dean Dirg - ...Raus! Dean Dirg - Verpisst Dean Dirg - The 35 Minute Blitz Knut - Terraformer Knut - Challenger Knut - Knut Ep Knut - Wonder Knut - Bastardiser Gaza - He Is Never Coming Back Himuro Yoshiteru - Welcome Myself Himuro Yoshiteru - Where Does Sound Come From ? The Crane Angels - Virgin / The World Ep Sharita Manush - Green Horses Ep Dads - Brush Your Teeth ;) Black Elk - Always A Six, Never A Nine The Vicious - Alienated Boom Bip & Doseone - Circle Pixies - Bossanova

Alec K. Redfearn and the Eyesores

This post is also available in: Anglais

Sister Death

(2012, Cuneiform Records) USA, Providence.

Alec K. Redfearn And The Eyesores - Sister Death

Et un nouvel album pour Alec K. Redfearn.

Une fois encore j’aime beaucoup le travail sur les harmonies vocales de Amplifier Hum.

J’aime beaucoup le passage à 1:42 dans Black Ice et comment il évolue.

Le refrain de Fire Shuffle reste bien en tête.

Le mélange des voix masculines/féminines marche très bien sur Unawake (avec l’arrivée également du synthé par la suite).

Le solo d’accordéon à 4:08 dans The 7 And 6 est absolument magnifique.

De bons titres.

===============

COUP DE COEUR : MY TOP 5

===============

1. Amplifier Hum
2. Fire Shuffle
3. Unawake
4. Black Ice
5. The 7 And 6

Ecoutez certains titres en stream gratuit : http://cuneiformrecords.bandcamp.com/album/sister-death

===========================

The Blind Spot

(2007, Cuneiform Records) USA, Providence.

Alec K. Redfearn and The Eyesores - The Blind Spot

Cette chronique est particulière puisque l’un des titres de l’album a donné son nom à ce blog.

Les choeurs de The Radiator Hymn sont absolument étranges et fascinants, j’adore ces violons qui jouent l’air du chant à l’unisson.

J’aime beaucoup l’effet produit par la combinaison Accordéon/Guitare(Basse?)/Violons/Cuivres qui donne un caractère presque artificiel au son comme dans la chanson Blue on White. Les harmonies sont magnifiques et le travail de composition impressionnant.

The Burning Hand me fait penser à la musique de « Radikal Satan » (bientôt chroniqué)
Là encore, il s’agit d’un album où j’ai du mal à ne sélectionner que 5 titres, la continuité des chansons est très bien élaborée et l’ambiance générale excellente.

Le titre Rising est une montée avec assemblage de couches mélodiques très impressionnant.

« The Blind Spot » est un des albums qui m’est le plus cher et je ne comprends pas qu’une musique aussi touchante, cinématographique et brillante n’arrive pas dans plus de mains.

Un Must-Have-Dans-Ta-Collec.

===============

COUP DE COEUR : MY TOP 5

===============

1. Blue on White
2. The Radiator Hymn
3. Rising
4. The Burning Hand
5. Queen of the Wires

Certains titres en écoute streaming gratuite ici : http://cuneiformrecords.bandcamp.com/album/the-blind-spot

===========================

The Smother Party

(2006, North East Indie Records) USA, Providence.

Alec K. Redfearn And The Eyesores - The Smother Party

Le titre Choreboy And A Blow Torch est un titre magnifique et très bien composé. Alec K. Redfearn, Eric Paul et Nick Sadler sont trois musiciens qui me donnent presque envie de déménager à Providence.

J’adore les parties percussions / rythmiques de Valse II.

Ginger Gin / Flight Of The Sims est un de ces riffs hypnotiques à l’accordéon dont Alec K. Redfearn a le secret, repris de plus en plus vite.

Les harmonies vocales de The Way Of All Flesh sont magnifiques.

On termine en beauté avec l’expérimentale Gutterhelmet Ascending ses riffs loopés et ses parties rythmiques prenantes

Un autre Must-Have-Dans-Ta-Collec.

===============

COUP DE COEUR : MY TOP 5

===============

1. Choreboy And A Blowtorch
2. Ginger Gin / Flight Of The Sims
3. Valse II
4. The Way Of All Flesh
5. Gutterhelmet Ascending

==========================

The Quiet Room

(2005, Cuneiform Records) USA, Providence.

Alec K. Redfearn And The Eyesores - The Quiet Room

Cet album est pratiquement instrumental avec très peu de voix.

Mon titre préféré sur ce disque est The Night It Rained Glass On Union Street et son terrible passage à 2:02.

Les harmonies voix et instrus à 2:20 sont magnifiques dans Punjabi / Watery Grave.

Le passage saccadé à 3:08 dans Bulgarian Skin Mechanic est très réussi.

J’aime beaucoup le travail de composition sur The Bible Lite.

Enfin les effets de répétition dans Slo-mo sont très réussis surtout dans le final.

De bons titres.

===============

COUP DE COEUR : MY TOP 5

===============

1. The Night It Rained Glass On Union Street
2. Punjabi / Watery Grave
3. Bulgarian Skin Mechanic
4. The Bible Lite
5. Slo-mo

==========================

Every Man For Himself & God Against All

(2004, Corleone Records) USA, Providence.

Alec K. Redfearn And The Eyesores - Every Man For Himself And God Against All

« C’est quoi cette musique de vampire » Rachael.
Voilà peut-être la première idée que l’on peut se faire de cette musique.
J’ai découvert Alec K. Redfearn car il était programmé à la Malterie de Lille en mai 2006, et je l’ai malheureusement manqué, mais je me suis penché sur sa discographie.

Tout tourne autour de la richesse de l’orchestre, la tristesse des cordes, l’accordéon avec effets, sa voix particulière et les choeurs féminins étranges.

Les mélodies des différents titres entrent bien en tête et les textes sont très imagés.

Le passage instrumental à 2:22 dans Nail / Total Eclipse Of The Head / K-Hole est absolument merveilleux.

Excellent passage instrumental à 1:33 également dans Candy-ass.

Alec K. Redfearn laisse place à l’expérimentation et aux sonorités mélées de son accordéon et des guitares saturées comme dans Heartpunch.

Mole me fait penser à Creep de Radiohead mais la comparaison s’arrête vite quand aux univers et aux arrangements utilisés.

L’air qui progresse à l’accordéon dans Black Tar And White Slavery est excellent !

Un très bon album !

===============

COUP DE COEUR : MY TOP 5

===============

1. Black Tar And White Slavery
2. Heartpunch
3. Nail / Total Eclipse Of The Head / K-hole
4. Mole
5. Candy-ass

Site Officiel d’Alec K. Redfearn : http://www.aleckredfearn.com/

2 comments to Alec K. Redfearn and the Eyesores

  • Ultra d’accord !
    Cet album est envoutant, je ne me lasse pas de l’écouter. De la pop folk expé des carpates telle qu’on aimerait l’entendre plus souvent (remarque ça enleverait peut être de la singularité à cette musique si précieuse, héhé).
    Bravo pour ton site, belle initiative !

  • Salut Manuhz !
    J’ai aussi découvert Alec Redfearn avec les Eyesores au complet pour la tournée de Smother Party (quel album) en 2006 à la Malterie (une claque magistrale), puis revu en 2007 (en solo avec Micah Blue Smaldone) toujours au même endroit. à noter que le lendemain du premier concert Lillois, je voyais à Ypres un groupe qui est un peu l’équivalent belge des Eyesores : DAAU…
    Il manque quand même l’un des meilleurs albums du groupe dans la sélection, à savoir le brillant « Bent At The Waist », avec le morceau culte (joué à Gand le mois dernier) : Dashboard Lazarus… Moins indispensable mais quand même chouette, le premier disque « May You Dime On Weeds Made Bitter By The Piss Of The Drunkyard » (ou pas loin, je cite de mémoire)vaut aussi le coup.

You must be logged in to post a comment.