A sample text widget

Etiam pulvinar consectetur dolor sed malesuada. Ut convallis euismod dolor nec pretium. Nunc ut tristique massa.

Nam sodales mi vitae dolor ullamcorper et vulputate enim accumsan. Morbi orci magna, tincidunt vitae molestie nec, molestie at mi. Nulla nulla lorem, suscipit in posuere in, interdum non magna.

Yowie

This post is also available in: Anglais

Damning With Faint Praise

(2012, Skingraft Records) USA, St. Louis.

Yowie - Damning With Faint Praise

Donc nouvel album que j’ai pu découvrir live au Rigoletto, Paris le 13/10/12.

Quelle claque monumentale.

Cette vidéo live de Shriners Sure Do Cuss A Lot parle d’elle-même : http://www.youtube.com/watch?v=ocRDInfSnXk

Cette chanson a deux temps forts à 1:32 et à 3:44 (dans la version album), avec des parties de batterie démoniaques, j’ai cru pleurer.

Je ne sais pas ce que je préfère entre la folie du batteur, l’énergie du guitariste/basse ou la précision dissonante du guitariste/aigu. Il est à dire en tout cas que tous trois semblent fort sympathiques.

Les accélérations/décélérations dans Eternally Collapsing Object sont aussi un moment fort du live, ainsi que le Finale de ce titre qui a fait bouger les foules.

Les plans taping de Whippersnapper sont également excellents, tout comme le passage central de I Could Care Less avec les nuances tristes (et la façon dont ce thème revient sur le final du morceau).

J’aime beaucoup aussi le jeu de dialogue entre les guitares dans Slowly But Surly.

Au passage la pochette est vraiment sympa.

Musique pour guitaristes fous ? Non, musique populaire de demain.

===============

COUP DE COEUR : MY TOP 5

===============

1. Shriners Sure Do Cuss A Lot
2. Eternally Collapsing Object
3. Whippersnapper
4. I Could Care Less
5. Slowly But Surly

============================================================

Cryptooology

(2004, Skingraft) USA, St. Louis.

Yowie - Cryptooology

J’ai découvert Yowie grâce à Nick Sadler (Daughters) qui me parlait des groupes qu’il écoutait.

J’ai acheté l’album et… La superbe pochette est à l’image de la musique : folle.

La batterie dans est absolument furieuse dans Trina.

En fait elle est furieuse partout et surtout à 1:56 dans l’accélération impressionnante de Tamika.

L’intro de Tenesha est énorme.

Le passage à 1:58 de Talisha et son final at 3:40 sont superbes également.

Une mine de bonnes idées.

===============

COUP DE COEUR : MY TOP 5

===============

1. Tamika
2. Trina
3. Tenesha
4. Talisha

http://www.skingraftrecords.com/bandhtmlpages/yowie.html

2 comments to Yowie

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A sample text widget

Etiam pulvinar consectetur dolor sed malesuada. Ut convallis euismod dolor nec pretium. Nunc ut tristique massa.

Nam sodales mi vitae dolor ullamcorper et vulputate enim accumsan. Morbi orci magna, tincidunt vitae molestie nec, molestie at mi. Nulla nulla lorem, suscipit in posuere in, interdum non magna.