A sample text widget

Etiam pulvinar consectetur dolor sed malesuada. Ut convallis euismod dolor nec pretium. Nunc ut tristique massa.

Nam sodales mi vitae dolor ullamcorper et vulputate enim accumsan. Morbi orci magna, tincidunt vitae molestie nec, molestie at mi. Nulla nulla lorem, suscipit in posuere in, interdum non magna.

Mochélan

This post is also available in: Anglais

Mon Corps T’Exprime

(2011, D.I.Y.) France.

Mochelan - Mon Corps T'Exprime

Enfin.

Enfin du bon hiphop français.

C’est triste que je suis l’actualité hiphop française sans surprises ces dernières années (à l’exception de Jonaz, Non-stop et Fuzati)

Et là, le cocktail magique est là : prod originales, voix particulière et identité marquée, puis paroles réfléchies et rythmées.

Entrons dans le vif du sujet après avoir ouvert le boitier et sa magnifique illustration (J’adore ces assemblages de graphismes type gravure d’Epinal).

L’album est coupé en deux parties : Thèse / Antithèse.

Je dois reconnaître que je suis moyennement fan de la partie acoustique, c’est bien fait, mais j’ai des goûts trop déformés à grands coups de The Locust et Hella.

Cette partie Thèse a toutefois le mérite de mettre encore plus en avant l’intéressante voix.

J’aime beaucoup les textes de Notre Ville. (Mon passif de dunkerquois, proxime de la Belgique, y est pour beaucoup (ça existe proxime ? si non je l’invente : proxime : adj. se dit d’une personne à proximité de), Mochélan, si tu lis cette chronique utilise le dans ton prochain album pour lui donner une existence).

Viens la partie Antithèse, electro et là pour moi c’est une grande claque.

Mon titre préféré c’est Ah Ouais (même si certains soutiennent que c’est Alors Ouais).

Une prod tout-à-fait folle, générée par les doigts du fin buveur de Listel, Max Landers.

Je ne dis pas ça parce que Max est un collègue/ami, mais parce que c’est vrai : ces envolées de piano sont bien pensées.

Le mix n’étouffe curieusement pas les voix : un travail d’orfèvre (mais ne travaillant pas l’or, peut-on imaginer sonfèvre ? non ça sonne mal, je l’invente pas celui-là).

« On choisit mal sa vie quand on choisit mal son vin » (je la garde en stock)

Dans la même veine Incidence, Le Futur et Le Plus Barge et ses textes délicieux, que je ne vous dévoilerai pas (cf Salvateur Dali).

Prometteur, Fin, Encore !

===============

COUP DE COEUR : MY TOP 5

===============

1. Alors Ouais !
2. Incidence
3. Le Futur
4. Notre Ville
5. Le Plus Barge

Tous les morceaux sont en écoute streaming sur le site de Mochélan, mais je recommande d’acheter l’excellent support physique.
http://mochelan.bandcamp.com/

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A sample text widget

Etiam pulvinar consectetur dolor sed malesuada. Ut convallis euismod dolor nec pretium. Nunc ut tristique massa.

Nam sodales mi vitae dolor ullamcorper et vulputate enim accumsan. Morbi orci magna, tincidunt vitae molestie nec, molestie at mi. Nulla nulla lorem, suscipit in posuere in, interdum non magna.